Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Département des langues, littératures et civilisations étrangères
Navigation
  • Logo UdL
  • Logo de l'université Lyon 2
  • Logo de l'université Lyon 3
Vous êtes ici : Accueil / À la Une / Actualité du département / Section Allemand / Soutenance de thèse : Rebecca Laffin

Soutenance de thèse : Rebecca Laffin

Lundi, 31 mai à 9h en visio-conférence

Mme Rebecca LAFFIN soutiendra sa thèse en études germaniques intitulée

"Le fait culturel dans les manuels d'allemand de Terminale (1999-2017)"

Le lundi 31 mai 2021, à partir de 9h

 

Devant le jury composé de :

M. Patrick FARGES, Professeur des Universités, Université de Paris (rapporteur)

Mme Helga MEISE, Professeure des Universités, Université de Reims Champagne-Ardenne (rapporteure)

Mme Marie-Laure DURAND, Maîtresse de Conférences, Université Paul Valéry Montpellier 3 (examinatrice)

M. François GENTON, Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes (examinateur)

Mme Emmanuelle PICARD, Maîtresse de Conférences HDR, ENS de Lyon (examinatrice)

Mme Anne LAGNY, Professeure des Universités, ENS de Lyon (directrice de thèse)

Mme Sabine REH, Professeure des Universités, Humboldt-Universität zu Berlin (Allemagne) (co-directrice de thèse)

 

En raison des conditions sanitaires, la soutenance se tiendra en visio-conférence. 

 

Résumé de thèse

L’enseignement scolaire des langues en France répond à la fois à un objectif communicationnel et à une visée culturelle qui devient plus précise durant les années 2000. Ce travail de thèse en civilisation allemande et didactique des langues porte sur la manière dont ces prescriptions sont mises en œuvre dans les dix-huit manuels d’allemand de Terminale parus entre 1999 et 2017. En effet, les documents culturels reproduits dans ces manuels (textes littéraires, articles de presse, représentations statistiques, documents iconographiques, sonores, audiovisuels et numériques) évoluent sous l’impulsion de cette contrainte institutionnelle et s’adaptent aux transformations didactiques et techniques.

Cinq chapitres retracent l’évolution du fait culturel par l’analyse de ses définitions, de la structure des manuels et de leur contenu. Le premier chapitre est consacré à la mise en lumière des ancrages institutionnels français et européens du fait culturel. Dans le deuxième chapitre, l’analyse des préfaces des manuels montre l’application de ces directives. La mise en valeur du fait culturel dans la structure des manuels et son intégration progressive dans les chapitres font l’objet du troisième chapitre, et l’évolution des types de documents culturels est étudiée dans le quatrième chapitre. Enfin, le cinquième chapitre aborde les spécificités temporelles, spatiales et personnelles qui définissent le fait culturel dans les manuels.

Actualité par section